Conseils Pratiques Les itinéraires de notre voyage au Japon, jour par jour

Voyage au Japon : comment le préparer en toute sérénité

Par le 11 août 2018

Le Japon c’est loin ! C’est le moins que l’on puisse dire avec pas loin de 10 000 km entre Paris et Tokyo. Ce qui fait que l’on y séjourne généralement plusieurs semaines. En conséquence, préparer son voyage au Japon demande un minimum d’effort et d’organisation pour profiter de chaque instant une fois sur place. À moins d’opter pour les services d’une agence de voyage, mais ce n’est pas le choix que nous avons fait pour des raisons de moyens mais aussi personnelles (nous apprécions d’autant plus les choses lorsqu’elles sont faîtes par nos soins).

Donc autant vous dire que pour ce premier voyage, nous avons voulu mettre toutes les chances de notre côté. Nous avons donc mis à profit notre sens de l’organisation avec ce pense-bête.

Vous y trouverez l’essentiel à gérer avant de partir et surtout à quel moment.
Cela reste une liste personnelle, le fruit de notre expérience et de plusieurs heures sur internet à glaner les informations ça et là. Vous la complèterez surement, mais celle-ci nous a bien aidé. Nous pensons qu’elle vous servira à négocier au mieux cette partie inévitable du voyage.

3 mois avant le Départ

Réserver votre vol

C’est surement l’une des premières choses à faire lorsqu’on prévoit de partir au Japon. Le vol que vous choisirez définira peut-être les dates de votre séjour car cela représente une grosse partie du budget du voyage.

D’où l’intérêt de commencer à chercher les vols le plus tôt possible pour profiter des meilleurs tarifs. En général, un vol Paris-Tokyo aller-retour coûte autour de 700€ par personne.
Certains conseillent même de s’y prendre 6 mois avant le départ pour profiter de prix plus avantageux.

Nous nous en sommes chargés 3 mois avant et avons obtenu un Montpellier-Tokyo aller-retour (avec escale unique à Paris Charles De Gaulle) pour environ 800€ avec Air France en Economy.
Pour la recherche des vols, vos meilleurs amis seront les comparateurs de prix en ligne que vous utiliserez avec votre navigateur web en navigation privée. Ainsi vous éviterez les fluctuations de prix artificielles.

 

Obtenir votre passeport

Qui dit « sortir de l’Espace Économique Européen » dit passeport obligatoire. Si vous n’en possédez pas (ou s’il doit être renouvelé), il est temps d’en faire la demande auprès de l’administration française.
Cela vous coûtera le prix d’un timbre fiscal (80€, que l’on peut commander en ligne), un passage en mairie et un temps d’attente pouvant aller jusqu’à 1 mois. Voire bien plus si vous faites votre demande peu avant l’été.

Je vous invite à aller faire un tour sur le guide en ligne du service public pour toutes les infos.

Ne négligez pas cette partie car elle peut être synonyme de voyage raté si vous n’avez pas votre passeport dans les temps.

 

Réserver vos nuits d’hôtel

Le choix est assez large que cela soit en terme d’originalité et de budget : de la guest house, au dortoir en passant par les hôtels de type occidentaux ou japonais. Sans parler des ryokans pour les bourses plus aisées.
En vous y prenant tôt, vous pourrez ainsi avoir plus de choix et surtout de meilleurs tarifs. CQFD.

Concernant la solution Airbnb, sachez que le gouvernement japonais a renforcé les conditions de location de logement en juin 2018.
C’était notre choix initial pour notre voyage de juillet 2018 mais voyant les annulations et problèmes liés à cette situation, nous nous sommes rabattus vers la solution hôtelière. Et nous ne l’avons pas regrettée. Pas forcément plus chère et une qualité de service très au-dessus de celle en Europe à prix équivalent.

 

Apprendre quelques notions de japonais

Un voyage au Japon est une bonne occasion de s’intéresser à la langue japonaise. Connaitre quelques mots usuels et savoir former une phrase même très basique feront la différence lors de voyage et lui donneront une autre dimension.
Communiquer même très simplement avec les japonais démontrera votre intérêt pour leur culture et leur regard ne sera pas le même lorsque vous les aborderez. Sans compter par le petit boost de fierté personnelle.

Des dizaines de solutions existent (internet, livres, cd, podcasts) et dépendra du degré d’implication que vous souhaitez y mettre.

De notre côté, nous avons suivi les excellentes vidéos de la chaîne Youtube de « Cours de Japonais! » par Julien Fontanier et les podcasts « Le Japonais en douceur » du site de la NHK.
Nous nous sommes également procuré 2 livres : « Petit Guide de survie au Japon » de Larousse, idéal pour ceux qui veulent quelque chose de simple et rapide, ainsi que « 40 leçons pour parler japonais » qui est un poil plus volumineux mais complet.

2 mois avant le Départ

Organiser vos journées

Surement la plus grosse partie de la préparation. Commencez par faire quelques recherches génériques via Google sur Tokyo et Kyoto par exemple, les villes incontournables pour un premier voyage.
Il existe pléthore de sites/blogs parlant de voyages au Japon. Ceux-ci proposent toutes sortes d’itinéraires, des plus classiques aux plus originaux.

L’autre alternative sera à chercher du côté des livres avec les standards « Guide du Routard » ou « Lonely Planet », tous plus complet que les autres.
Vous pourrez ainsi piocher les idées qui vous intéressent et faire votre propre séjour.

C’est d’ailleurs la raison d’être de notre blog : vous partager l’itinéraire jour par jour de notre voyage de 2 semaines au Japon. Vous trouverez cela ici.

 

Commander votre JR PASS

Le JR Pass est l’indispensable du voyageur au Japon si vous comptez vous déplacer dans plusieurs villes. Ce pass vous permettra d’utiliser à volonté l’ensemble des lignes Japan Rail qui relient les principales villes nippones.

Seulement accessible aux étrangers et pour une 3 durées disponibles (7, 14 et 21 jours), son prix (entre 200 et 400€ selon la durée) est facilement rentabilisé avec, par exemple, le trajet Tokyo-Kyoto.
Si vous restez dans les alentours d’une seule ville ou région, il n’est certainement pas intéressant de s’en procurer un.

Pour notre voyage de 13 jours, nous avons opté pour le JR Pass 14 jours car nous l’avons utilisé  sur toute la totalité du séjour.
Sachez que le pass est aussi utilisable sur certaines lignes dans les grandes villes du Japon comme la Yamanote Line à Tokyo ou la Loop Line d’Osaka.

Le JR Pass se commande en ligne et vous permettra de recevoir par courrier un récépissé à échanger sur place contre le fameux sésame dans un bureau de la Japan Rail.

1 mois avant le Départ

Commander votre Pocket WIFI

Notre ange gardien au Japon. Le Pocket WIFI vous permettra d’avoir un accès à internet tout le temps.
Ce qui veut dire que vous pourrez  utiliser Google Maps pour vous repérer ou effectuer une recherche en ligne tant que vous serez à portée du réseau.

Durant nos 13 jours d’utilisation, nous n’avons eu aucun souci de connexion, même dans les coins un peu reculés tels que Nokogiriyama.
La location du Pocket WIFI se fait en ligne et le tarif varie selon le nombre de jour que vous souhaitez. Nous avons réservé le notre 1 mois avant le départ. Une location de 13 jours pour 65€.

Vous le récupérez ensuite à la date de votre arrivée à l’endroit qui vous sera communiqué par le prestataire (généralement dans un bureau de poste, mais certains proposent la livraison directement à votre hôtel).

Le colis contient également une enveloppe déjà affranchie qui vous permettra de renvoyer l’appareil à la fin de la période d’utilisation en la postant dans une des innombrables boîtes à lettres rouges de la Japan Post. Simple et efficace.

 

Penser à votre Ordonnance médicale si vous suivez un traitement

Vous pourrez emporter avec vous jusqu’à 1 mois de traitement. Pensez donc à bien prendre avec vous les ordonnances correspondantes.
Au-delà de 1 mois de traitement, vous devrez demander une autorisation spéciale du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales japonais.
Attention également car tous les médicaments ne sont pas autorisés, plus d’informations via le site officiel du ministère (en anglais).

 

Acheter un adaptateur pour prise électrique

Vous n’y échapperez pas. Il vous faudra recharger vos équipements électroniques. Les prises électriques japonaises sont du type A comme les prises américaines ce qui veut dire qu’il vous faudra vous procurer un adaptateur.
Nous vous conseillons de prendre un modèle réunissant tous les types de prise. Vous pourrez ainsi le réutiliser si vous partez pour une autre destination sur le globe. On en trouve facilement en ligne pour une dizaine d’euros. Certains disposent même de ports USB pour y brancher des appareils supplémentaires.

Nous avons choisi cet adaptateur et nous ne l’avons pas regretté.

 

Acheter un pèse-valise

Ce petit appareil vous permettra de vérifier que le poids de votre valise correspond bien aux exigences de la compagnie aérienne que vous avez choisie. Ce sera inévitable au moment de préparer votre vol retour vers la France : les souvenirs et la nourriture, ça pèse !

Faites comme nous : nous sommes partis avec 2 sacs à dos vides en plus de nos 2 valises. Ainsi au retour nous les avons utilisé pour les vêtements, trousses et avons mis nos goodies nipponnes bien à l’abri dans les valises.

Le prix de notre pèse-valise : moins de 3 € chez Action.

 

Vous procurer des yens et prévenir votre banque

Aussi bizarre que cela puisse paraitre, les transactions au Japon s’effectuent en majorité avec de l’argent liquide. Les magasins et les guichets de retrait qui accepteront votre carte bleue seront très rares. Pour le peu qui la prendront, n’oubliez pas que des frais vous attendront à chaque opération (jusqu’à 10% du montant + un fixe…)

C’est pour cela que nous avons choisi d’effectuer le change en une seule fois et avant notre départ. Vous pouvez passer par votre banque ou par des agences en ligne. Nous avons opté pour cette dernière solution en ayant au préalable comparer les taux/frais qui varient d’une offre à l’autre.

Avouons-le : nous étions très frileux au départ car cela représentait une grosse somme. Un peu plus de 2000 €, de quoi payer les logements et frais quotidiens.
Mais tout s’est très bien déroulé de l’achat en ligne jusqu’à la livraison sécurisée avec livreur et dépôt en mains propres.

Pour ceux qui se poseraient la question, il n’y aucun souci à avoir autant d’argent sur soi au Japon. D’autant plus si vous vous procurez une poche ventrale pour un maximum de discrétion.
Et si vous avez peur de vous retrouvez à court de liquidité, les konbinis 7-Eleven constitueront un bon plan de secours : ils ont souvent un guichet de retrait d’espèces acceptant les CB Visa européennes.

Nous vous conseillons de contacter votre banque avant votre départ : pour les informer des dates de votre séjour au Japon afin qu’ils ne bloquent pas votre CB en cas d’éventuelles transactions sur place et pour vous renseigner sur les frais appliqués. Sait-on jamais.

 

Ambassade de France et informations

Le Japon est un pays lointain et dans lequel vous n’allez surement pas parler la langue. Se tenir informé et avoir un point d’appui en cas de problème grave comme un accident, une agression ou une maladie est essentiel. Vous pourrez donc vous tourner vers l’Ambassade de France si nécessaire.
Notez les coordonnées et allez faire un tour sur ces sites pour les voyageurs proposés par le gouvernement :

Si vous devez trouver un médecin ou aller à l’hôpital, l’Ambassade de France au Japon met à disposition une liste des médecins francophones ou anglophones dans les régions de Tokyo et Kyoto.

Attention, l’Ambassade de France n’est pas une agence de voyage. Elle est là pour vous aider en cas d’urgence ou vous assister.

Dernier point , surement le plus important : pensez à souscrire à une assurance voyage pour votre séjour. Vous serez ainsi protégé en cas d’accident ou imprévus.
Certaines banques la propose avec la carte bleue, pensez à vous renseignez avant toute chose.

Nous avons opté pour celle proposée par Mondial Assistance lors de l’achat des billets d’avion. Elle nous a couté environ 60€ par personne et nous couvrait pour les frais de médicaux, le rapatriement, la perte/dommage de bagages, l’annulation de vol et la responsabilité civile à l’étranger.

 

Applis mobiles : Hyperdia, Gmaps et NHK

Google Maps (Android / iOS)
Est-ce bien la peine de la présenter ? Nous l’avons utilisé à longueur de journée pour nous positionner, aller d’un lieu à l’autre et savoir quelle ligne de métro ou bus emprunter. Même les tarifs de transport sont indiqués !

Nous avons été impressionnés par sa précision dans toutes les villes que l’on a visitées (excepté à Nagoya où étonnamment les infos étaient parfois erronées).
Quoi qu’il en soit, elle nous a permis de gagner énormément de temps.

 

Hyperdia (Android / iOS)
Un autre moyen d’obtenir des infos sur les transports entre villes et villages japonais. Lignes, horaires et tarifs, Hyperdia est une des applis de référence. Elle est disponible en anglais.

Nous nous en sommes énormément servi avant de partir pour vérifier quels trajets étaient compatibles avec le JR Pass : pour cela, il suffit de décocher « Shinkansen (only Nozomi, Hayabusa, Mizuho) » et « Private Railway » dans le paramétrage de recherche (« Detail »). Vous exclurez ainsi les trains non-compris dans le JR Pass.

 

Yurekuru Call (Android / iOS)
Lors de votre séjour au Japon, vous vivrez surement un tremblement de terre. Pour aider la population à prendre les précautions nécessaires, l’appli Yurekuru Call a été développée. Elle envoie une notification sonore et écrite sur votre smartphone jusqu’à 2 minutes avant un séisme. Ses utilisateurs peuvent également partager s’ils ont ressenti des secousses et leur intensité.

 

NHK World TV (Android / iOS)
C’est l’appli officielle des stations de télévision et de radio du service public japonais. Idéale pour vous immerger dans la culture japonaise (vous pouvez voir les émissions et documentaires) ainsi qu’être tenus informés grâce aux actualités. Elle est disponible en anglais.

 

Euro to Yen Converter (Android)
Cette app vous permettra de convertir très facilement les tarifs en yens vers l’euro, et inversement.

 

Si vous êtes tatoué

Et que vous comptez vivre l’expérience des onsens/sentos, les fameux bains japonais, sachez que beaucoup n’acceptent pas les personnes arborant des tatouages.

Plusieurs options s’offrent alors à vous : cacher vos tatoos avec des pansements s’ils ne sont pas trop gros ou privatiser le bain japonais.

Faites un sur l’article qu’on a consacré aux bains publics japonais pour en savoir un peu plus sur cette tradition japonaise (notamment comment s’y comporter).

Nous avons été confrontés à cela lors de notre voyage. La première fois à l’hôtel à Tokyo où on nous a dit qu’il n’y avait aucun problème à profiter du onsen malgré nos tatouages (alors que l’on avait lu le contraire sur leur site internet). La seconde fois dans un ryokan à Hakone où il nous a simplement suffit de privatiser celui-ci le temps d’une heure.

Pensez à vous renseigner avant !

 

Sur place, obtenir votre carte SUICA

Si vous avez géré tous les points précédemment cités, vous serez normalement parés pour passer un très bon voyage.
Il vous restera toutefois une dernière astuce sur place : obtenir une carte SUICA qui vous servira de porte-monnaie électronique pour vos trajets en métro, vos achats au konbini du coin ou votre consigne à bagages en gare.
Cette carte s’obtient auprès d’un bureau de la Japan Rail, et cela tombe bien si vous avez acheté un JR Pass vous devrez vous y rendre.


Vous pourrez obtenir votre carte contre 500 yens de caution et pourrez la charger avec le montant que vous souhaitez pour débuter. Il vous suffira ensuite d’utiliser un guichet automatique dans une gare/station de métro pour la recharger soit par tranche de 1000 yens (20 000 yens maximum) soit pour un montant libre. Pas de panique, les instructions seront en anglais.

Vous pourrez la rendre en fin de voyage si vous souhaitez récupérer la caution. Toutefois sachez que sur les 500 yens, il vous sera rendu 290 yens (+ le reste de l’argent restant crédité).

La carte SUICA est la carte la plus répandue mais il existe d’autres carte du même type comme la PASMO qui ont un fonctionnement similaire.
Nous avons pu utiliser nos cartes SUICA dans toutes les villes où nous sommes allés (Tokyo, Kyoto, Nagoya, Osaka,…).

 

Vous avez maintenant toutes les billes pour préparer votre voyage au Japon dans les meilleures conditions et effectuer un séjour inoubliable dans un des plus beaux pays du Monde !

 

Quelques liens pour aller plus loin
Un article complet sur la carte SUICA via www.kanpai.fr (post)
Plein d’infos sur le JR Pass par Sabrina de www.francejapon.fr (post)
FAQ de l’Ambassade de France au Japon sur le thème « Voyager au Japon » (post)

TAGS
CES ARTICLES POURRAIENT T’INTÉRESSER !

LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Flo & Seb
France

Elle, c'est Flo et Lui, c'est Seb. Après plusieurs années à rêver, un mariage, c'était le moment de partir : destination le Japon pour notre voyage de noces !Le pays du soleil levant nous attirait depuis toujours par sa culture, son histoire, sa gastronomie et son côté 可愛い (kawaii).Aujourd'hui nous vous faisons voyager avec nous à travers ce blog avec itinéraires, photos, bons plans et coups de cœur (il y en a eu beaucoup).Bon voyage !

Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.

Donne-nous de l’amour sur Facebook